Ces dernières années, force est de constater qu’un nombre croissant d’étudiants à opter pour une poursuite d’études au sein d’une école de commerce post-bac. Cette réalité peut s’expliquer par un ensemble de caractéristiques inhérentes à ce type de formation.

En effet, les écoles de commerce post-bac dispensent généralement un enseignement pluridisciplinaire qui permet aux étudiants d’appréhender la diversité des métiers qu’ils pourront occuper. Au cours des premières années, l’enseignement s’apparente à un tronc commun qui débouchent par la suite sur plusieurs spécialités dans des domaines tels que le management, la finance, le marketing ou encore la logistique. Dans une démarche de professionnalisation, les étudiants sont amenés à effectuer des stages afin de confronter leurs acquis à la pratique.

Par ailleurs, ces écoles accordent également une place prépondérante à l’ouverture internationale et à l’engagement associatif. Les étudiants peuvent ainsi effectuer des échanges académiques au sein des établissements partenaires, mais aussi s’investir dans une pratique associative ou sportive régulière.

Enfin, ses écoles se distinguent par leurs importants réseaux d’anciens élèves, appelés communautés alumnis, qui permettent aux dernières promotions de bénéficier d’opportunités intéressantes sur le plan professionnel.

Pourquoi se préparer aux concours pour les écoles de commerce Post-Bac ?

Afin d’optimiser ses chances d’intégrer une école de commerce post-bac, il est vivement recommandé de préparer sérieusement le concours associé. En effet, certaines épreuves de ces concours, à l’instar de l’épreuve de synthèse ou des tests de logique, sont souvent réputés comme étant difficile et nécessite un entraînement minutieux. Qui plus est, ces concours reposent sur une logique de classement, ce qui implique qu’un étudiant devra se démarquer des autres s’il souhaite intègre l’une des meilleures écoles du concours.

Par ailleurs, le contenu des épreuves du concours est généralement indépendant de ce qui a été étudié au lycée, certains formats d’épreuves étant même inédits pour le candidat. Il peut être judicieux de s’entraîner à l’aide d’annales, bien que cela ne soit pas forcément suffisant. En effet, pour réussir ces concours, il est essentiel de disposer d’une disposer d’une certaine méthodologie et d’un ensemble d’astuces qui permettent de gagner des points précieux. Ainsi, afin d’optimiser ses chances, un étudiant aura ainsi intérêt à bénéficier d’une préparation spécifique aux concours.

Enfin, dans la mesure où les concours se déroulent durant l’année de terminale, il est essentiel d’optimiser son temps et sa préparation afin que celle-ci n’empiète pas sur les révisions du baccalauréat.

Les différents concours pour intégrer une école de commerce après le bac :

De manière générale, les concours des écoles de commerce post-bac se composent de deux types d’épreuves : écrites et orales. En ce qui concerne les premières, il peut s’agir de test de logique ou de raisonnement mathématique, d’épreuve de synthèse, d’un examen de langue ou encore d’un test de culture générale. Les épreuves orales correspondent quant à elle à des entretiens de personnalité ainsi qu’à des oraux de langue. Chaque épreuve se voit attribuer un coefficient spécifique qui permettra de calculer une moyenne générale au concours et ainsi de classer les candidats. Il est à noter que des écoles d’un même concours peuvent attribuer des coefficients différents à chaque épreuve. De plus, certains concours se déroulent en deux phases : une phase d’admissibilité où les candidats passent les épreuves écrites et une phase d’admission qui correspond aux épreuves orales.

En ce qui concerne les quatre principaux concours (Sésame, Accès, Link et Pass), les épreuves y sont généralement très similaires, bien qu’elles se distinguent tout de même par de certaines spécificités au niveau du format et des attentes. Les épreuves que les étudiants considèrent comme étant les plus difficiles sont généralement les tests de logique et de raisonnement mathématique, l’épreuve de synthèse ainsi que les entretiens de personnalité.